Présentation

 

Bonjour,



Je m’appelle Marie, je suis la maman de Thibaut qui a eu 8 ans au mois de septembre 2011. Le verdict est tombé au mois de novembre de la même année, Thibaut à une DYSPRAXIE VISUO-SPATIAL.


La dyspraxie est  

un trouble du développement neurologique entrainant une altération de la capacité à exécuter de manière automatique des mouvements déterminés.


Un enfant dyspraxique ne peut pas acquérir un automatisme par l’entrainement. Il est obligé de penser à ses gestes pour pouvoir les réaliser ce qui requière une concentration importante et provoque une fatigue intense.


Chaque geste que nous faisons régulièrement est ancré dans notre cerveau, le geste est devenu automatique. Pour Thibaut, le même geste fait 100 fois ne s’imprime toujours pas.

 

 




Nous créons ce site :

-Pour que les enfants dyspraxiques aient la même chance que les autres de réussir dans la vie.

-Pour rassembler des personnes concernées ou investies qui témoignent, partagent leurs expériences et / ou qui veulent nous soutenir dans notre « combat ».

-Afin de faire évoluer les choses pour que cet « handicap » invisible soit mieux connu et reconnu en Belgique et de ce fait, pouvoir introduire nos enfants dans la société avec toute l’aide et la compréhension dont ils ont besoin.

 
"C’est notre rôle de parent de veiller au bien-être de nos enfants"



Mais avant tout, nous créons ce site pour Thibaut que nous aimons comme il est.
Il sait que maman et Tonton font tout pour l’aider.


Depuis 3 ans, on lui demande de faire des efforts, de donner le meilleur de lui-même en lui promettant que ses efforts ne seront pas vains et que nous trouverons des solutions.


Maintenant, Thibaut  ne voit toujours pas ses efforts récompensés et en est au stade où il s’en fout de tout. Il pense qu’il n’est pas intelligent, qu’il est nul puisque les autres y arrivent et pas lui et qu’il est toujours en retard et en échec scolaire.

Nous aimerions qu’il participe activement à ce site pour qu’il se rassure en voyant que d’autres enfants ont les mêmes difficultés que lui, qu’il faut les accepter et les gérer.


"Ne te décourage pas Thibaut, on va y arriver tous ensemble"


"CES ENFANTS NE SONT NI PARESSEUX, NI IMMATURES. ILS NE RECHERCHENT PAS CETTE SITUATION DE DEPENDANCE QU’ILS SUBISSENT. IL FAUT LES AIDER SANS LES HUMILIER"

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site
Création de site Amiens