Quelques points de repères...

 

Repères par rapport aux enfants de 3 à 6 ans :


à 3 ans: l’enfant sait utiliser des ciseaux, trace des ronds, des lignes verticales et horizontales. Il sait enlever ses chaussettes et chaussures et son manteau. Il prononce de petites phrases et  dit « je ».


 à 4 ans: l’enfant découpe entre les lignes, trace des lignes obliques, dessine des croix et arrive à faire un carré. Il commence à s’habiller seul.


 à 5 ans: l’enfant  arrive à découper des courbes et sait dessiner un triangle. il sait faire du tricycle et apprend à rouler à vélo, son langage est compréhensible pour des étranger.


 à 6 ans: l’enfant  peut découper des figures complexes, écrire son prénom et  dessiner des losanges. Il saute sur un pied et sait rouler à vélo.

 


« Le développement de ces gestes se fait par différentes stratégies d’apprentissage : imitation, essais‐erreurs, répétition, entraînement, ce qui permet à l’enfant de se constituer des répertoires de gestes disponibles dans sa mémoire.

Ces différentes actions motrices dépendent également des fonctions de conceptualisation, de planification, d’attention et de mémorisation. Elles finissent par s’automatiser, libérant ainsi des espaces cognitifs pour d’autres tâches.

Les difficultés concernant une praxie n’apparaissent donc qu’à un âge où l’enfant est censé la maîtriser, on ne peut donc pas parler de dyspraxie avant 3 ans. »

Référence : Auteur : LUSSIER, FLESSAS, MAZEAU

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site